fermeture de cercueil

Que signifie la fermeture de cercueil ?

La fermeture de cercueil est le fait de déposer le couvercle du cercueil et de le sceller en le vissant.

Cette étape suit la mise en place du défunt dans le cercueil, également appeler mise en bière, et intervient avant de sceller le cercueil, lorsque la législation le prescrit.

La législation sur la fermeture du cercueil

La fermeture du cercueil est réglementée par les dispositions de l’article R2213-17 du Code général des collectivités territoriales.

C’est la mairie du lieu de décès ou la mairie du lieu de dépôt du corps qui sera charger de délivrer l’autorisation de fermeture de cercueil. Quand un transport avant mise en bière a eu lieu, c’est la mairie qui délivre l’autorisation de fermeture de cercueil à la pompes funèbres mandaté par la famille pour établir les demarches administratives du décès

L’article R2213-20 précise que le couvercle du cercueil est doté d’une plaque de reconnaissance portant l’identité du défunt (prénom, nom, nom marital), son année de naissance et son année de décès.

La présence de la famille

La famille est en principe présente au moment de la fermeture du cercueil. Cet événement constitue une étape importante du recueillement, dans la mesure où le défunt n’est plus visible. C’est la toute première fois qu’il est séparé visuellement et physiquement du corps, avant son inhumation ou son rapatriement de corps.
C’est à ce moment que l’imam procédera à la cérémonie religieuse et accomplira la salat janaza.

A lire également

  • certificat de deces
  • acte de deces 
  • certificat de non epidemie
  • laisser passer mortuaire
  • acte de deces algerien
  • autorisation transfert de corps
  • Get a Free Quote Today!